La tétralogie Hélène et les garçons et l\'univers AB
Bienvenue, n'hésite pas à t'inscrire pour discuter avec nous de l'univers AB

Les animateurs de Récré Kids : Billy, Isis (AB prod)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les animateurs de Récré Kids : Billy, Isis (AB prod)

Message par inconnu25 le Dim 10 Aoû 2014 - 22:33

À la sortie de l'armée, Billy entretint des relations avec le directeur des productions d'AB Productions, Jean-Marie Aumont. Alors qu'il lui avait envoyé ses vœux pour Noël pendant son service militaire, ce dernier l'avait incité à le recontacter à sa sortie. Il s'inscrit à un cours d'audiovisuel par correspondance dans le seul but d'obtenir une convention de stage et d'entrer chez AB Productions, cinq jours après son retour de l'armée du 30 septembre 1992.

[Chronique Disney] Comment se sont déroulés tes débuts à AB Productions ?

[Billy] J'étais arrivé très tôt, il n'y avait personne et quand quelqu'un vint finalement, il me dit : "Ouh là, tu sais, nous, à la télé, c'est pas avant dix heures !".
J'arrivais sur les plateaux et retrouvais Dorothée qui me reconnaissait car je l'avais interviewée plusieurs fois pour Radio Décibels. À dix-neuf ans, j'étais assistant de production, c'est-à-dire l'homme à tout faire. Je descendais des chevaux d'un camion, apportais des cafés, allais acheter des sapins de Noël. Je travaillais au Club Dorothée produite par Jean-Luc Azoulay (le "A" de AB Productions) et une opportunité est venue de la part de Claude Berda (le "B") qui m'a proposé de présenter l'émission Récré Kids, diffusée sur Télé Monte-Carlo et où étaient diffusés les dessins animés du catalogue de Tōei Animation dont AB avait les droits en France. J'avais déjà participé à Récré Kids lors d'un petit rôle qui m'avait été écrit durant une saison estivale tournée en Italie. À la rentrée suivante, on m'annonçait que le présentateur Éric Galliano quittait l'aventure et que je le remplaçais, chose que j'ai du annoncer à Jean-Luc Azoulay. J'ai jonglé entre mon rôle d'assistant au Club Dorothée et celui d'animateur de Récré Kids aux côtés d'Isis. Nous avions plus de libertés qu'ils en avaient sur TF1 car il s'agissait alors d'une petite chaîne régionale. Nous tournions à Paris, dans les locaux d'AB Productions, et je m'amusais de réaliser à quel point nous étions connus à Monaco quand nous nous y rendions. L'émission a duré deux ans.

[Chronique Disney] Comment s'est passé le casting pour Disney ?

[Billy] À l'origine, Le Disney Club était présenté par trois animateurs (Julie, Philippe et Nicolas qui sera remplacé par Grégory) puis deux (Frédéric Joly et Delphine McCarty).
Un jour, Olivier Margerie, une connaissance qui travaillait chez Disney, m'a proposé de rencontrer Nathalie Carter lors d'un déjeuner. Elle me dit d'entrée de jeu que je ne correspondais pas à ce que Disney recherchait car j'étais trop speed et déjanté là où les animateurs Disney étaient plus sages. Plus tard, elle m'invita néanmoins à venir au troisième casting de recherche d'un remplaçant de Frédéric Joly. Je m'y rendais devant la productrice de Buena Vista Television, un directeur artistique et de nombreuses personnes importantes de Disney France. Je sortais d'un tournage et n'avais pas pris la peine de m'habiller comme Disney l'avait demandé. Tous les prétendants étaient vêtus de rouge et jaune alors que j'arrivais dans des costumes excentriques du créateur belge W&T, les cheveux en pétard. En arrivant, je saluais chacun d'un "Bonjour, Billy !", ce à quoi Isabelle Grouchka, qui produisait Le Disney Club de l'époque, me répondit "Je ne peux pas dire bonjour à tout le monde."
Je passais devant le jury, sans avoir appris de texte et improvisais quelque chose dans le style de ce que je faisais déjà dans Récré Kids. Je faisais ensuite un test avec Delphine McCarty (car il n'était alors question que de remplacer Frédéric et non de passer à un seul animateur) qui avait aussi l'air surprise par mon énergie.
Florence Cotar-Renaudat, Directrice Générale de Disney Télévision et qui avait été débauchée de TF1 par Pierre Sissmann, le PD-G de The Walt Disney Company Europe, pour redynamiser les émissions existantes, en créer de nouvelles (Dessinez, C'est Gagné !) et restructurer tout le département en vue de la création future de Disney Channel, vint alors me voir pour me poser quelques questions, visiblement intéressée par moi. Mes essais furent envoyés à Pierre Sissmann puis au siège de The Walt Disney Company de Burbank et je reçus une convocation une semaine après, au siège de Disney France situé avenue Montaigne. Je m'y rendis et y retrouvai Florence Cotar-Renaudat qui m'annonça que j'étais pris, que j'animerais l'émission seul et que ma productrice serait la respectée Geneviève Bruno (aujourd'hui décédée, hélas), qui rejoignait Disney après plusieurs années chez TF1 en tant que productrice d'Ushuaïa.

[Chronique Disney] Quelles ont été les réactions à AB Productions ?

[Billy] C'était d'autant plus délicat que cela arrivait au même moment où de grands changements étaient en cours. AB avait le monopole sur TF1 et produisait pour vingt-sept heures de programmes par semaine. Fort de son succès, AB a débauché Christian Dutoit de TF1, a convié tout Paris lors d'une grande soirée et a annoncé le lancement de leur propre offre satellite, AB Sat, sous les yeux ébahis de Patrick Le Lay, alors à la tête de TF1 et patron du bouquet concurrent TPS. Dès le lendemain et progressivement, les programmes d'AB diffusés sur TF1 se sont réduits à la demande de la chaîne, non pas par manque de succès mais par décision politique. TF1 a mis en place une équipe pour penser l'après-Dorothée alors même qu'il n'y avait quasiment aucune production française en dehors de celles d'AB. Ils offraient alors de plus en plus d'antenne à Disney et favorisaient la concurrence entre les deux studios qui était déjà très forte (Pierre Sissmann, PD-G de Disney, avait lancé Dorothée lorsqu'il travaillait pour Sony avec les chansons des Ewoks ou encore de Rox et Rouky).
Je n'étais chez eux que depuis trois ans et ils m'avaient tout appris et offert des opportunités. J'entrais dans le bureau de Jean-Luc Azoulay et le remerciais sincèrement pour tout. Il n'a pas réalisé immédiatement et quand il a compris que j'allais chez Disney, j'ai senti une vraie tension.

[Chronique Disney] Après l'aventure Internet, tu es de retour dans les émissions jeunesse sur Canal J.

[Billy] Suite à une proposition du groupe Lagardère, j'ai fait le pilote de Iapiap ! (cela signifiait "Interdit aux parents") qui durera neuf ans. Il m'a été proposé de chanter pour le générique, et cela a donné Billy Dimension, écrite par Ariane Carletti (qui participait au Club Dorothée) et composée par son mari Rémy Sarrazin.

http://www.chroniquedisney.fr/dossier/2014-billy.htm


Dernière édition par inconnu25 le Lun 26 Jan 2015 - 2:50, édité 1 fois
avatar
inconnu25
Forum addict
Forum addict

Masculin
Nombre de messages : 23803
Age : 35
Date d'inscription : 17/03/2007

http://tv-en-videos.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animateurs de Récré Kids : Billy, Isis (AB prod)

Message par inconnu25 le Lun 26 Jan 2015 - 2:49

Aux coté de Billy dans Récré Kids, il y a Isis.
Apres Récré Kids, elle a fait un bref passage à F2 puis elle a quitté le monde de la télé.
Hier dans le Journal de 20h de TF1 on a pu la revoir

avatar
inconnu25
Forum addict
Forum addict

Masculin
Nombre de messages : 23803
Age : 35
Date d'inscription : 17/03/2007

http://tv-en-videos.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animateurs de Récré Kids : Billy, Isis (AB prod)

Message par Invité le Lun 21 Mar 2016 - 10:04

Il y avait jeremy aussi qui ensuite est passé sur télétoon, on l'oublie souvent .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animateurs de Récré Kids : Billy, Isis (AB prod)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum